Retrouver le reseau de nos membres sur la carte de
Côte d'Ivoire
 
:: Actualité

UBA arrive sur le marché international des obligations avec un eurobond de 500 millions $

alt Le groupe bancaire nigérian United Bank for Africa (UBA) a indiqué son intention d'émettre des obligations internationales (eurobonds) pour un montant global de 500 millions $. Il entamera dès cette semaine une tournée de rencontre avec des investisseurs, en compagnie des groupes Barclays, Citi et Standard Chartered Bank, qui ont été désignés comme arrangeurs et chefs de file.
L'opération sera assortie d'une maturité de 5 ans. La grande inconnue demeure le taux qui sera servi à la banque présidée par le milliardaire nigérian Tony Elumelu.
La référence la plus récente pour un établissement financier nigérian est l'emprunt international de 500 millions $ bouclé lundi 23 mai 2017 par Zenith Bank, qui a reçu pour la même maturité, un taux de 7,3%.
Au contraire de Zenith Bank, UBA a une plus grande présence dans les pays africains, qui représente une part importante de son chiffre d'affaires. Il n'est donc pas aussi lié, aux contraintes qu’impose le contexte économique au Nigéria. En plus de cela, le groupe bancaire bénéficie de la note B/B sur le court et le long terme, de la part des agences de notation.
Des analystes indiquent cependant, que les investisseurs risquent d'exiger une prime de première émission, car cette opération est une première pour UBA sur le marché international. Par ailleurs on peut se demander pourquoi la banque n'a pas sollicité des emprunts bancaires classiques, qu'elle est souvent parvenue à effectuer, à des taux en dessous de 6%.
Le produit de cette émission d’obligations international sera affecté au financement des activités d'exploitation courante de la banque. Selon son communiqué, les sommes mobilisés seront placés dans ses comptes en devises étrangères, et seront utilisées en fonction des besoins. Rappelons que pour cette année 2017, UBA doit rembourser jusqu'à 600 millions $ de dettes en devises.
Techniquement, cela ne devrait pas être un gros défi pour le groupe bancaire présent dans 19 pays africains, qui en 2016 a remboursé l'équivalent de 121 milliards de nairas d’emprunts (384 millions $). Ses réserves libres (revenus non distribués et plus-values nettes sur taux de change et actifs financiers) atteignaient 225,6 milliards de nairas (719,44 millions $), au 31 décembre 2016.

Source Agence Ecofin du 24 Mai 2017
 

Voir toute l'actualité

Copyright © APBEF-CI 2011 ||  Tous droits réservés "L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire". 
Plateau, Avenu Lamblin, Immeuble Aniaman, Rez De Chaussée 01 BP 3810 Abidjan 01 Tél: 20 322 008/20 326 842- Fax: 20 326 960 
Gôh-Djiboua Zanzan